« Ça fait pas mariage ! »… (et alors ?)

On a tous entendu cette phrase, marié ou non. Peut-être même qu’on l’a prononcée au moins une fois, l’air de rien, parce que ça peut parfois sortir tout seul…

Aujourd’hui je veux défendre ceux qui entendent se marier comme ils le veulent, et surtout pas comme il serait convenu de le faire, ni même en fonction de ce que les autres en attendent.

Depuis quelques temps déjà, le mariage se renouvelle, casse ses propres codes et s’affranchit des pseudo-usages qui lui collent à la peau. Avec l’arrivée du mariage pour tous, c’est encore plus flagrant !

Même si le mariage dit traditionnel a encore de beaux jours devant lui et reste parfaitement respectable puisqu’il ravit souvent les principaux intéressés, il est temps de considérer le renouveau du mariage.

Donc ça veut dire quoi « casser les codes » du mariage, concrètement ?

Ca veut dire qu’on peut envisager son mariage autrement, comme une expression de soi, comme un événement qu’on veut à son image, au-delà des attendus conventionnels et des clichés.

On en a organisé un paquet, des mariages qui « font pas mariage » :

– des mariages sans repas à table (« oh la la, ah bon ? Mais comment ils ont mangé ? ») ou sans service à table (« Si on vient à un mariage et qu’en plus on doit se servir, merci… »),

View More: http://lovelypics.pass.us/mariage-claire-philippe

– des cérémonies laïques en pleine campagne ou même sous forme de happening en plein cocktail (« Pardon mais ça fait vraiment pas mariage, là ! »),

mariage rock champêtre jours de fête

– des samedis après-midi avec tout plein de jeux et d’ateliers, pendant le vin d’honneur (« C’est une kermesse ou un mariage ? Faut choisir ! »),

– des concerts live de rock bien énervé pendant la cérémonie ou le vin d’honneur, par des invités ou par la mariée elle-même (« C’est spécial comme idée, non ? »).

mariage-rock-gers-jours-de-fête-benoit-guenot–photography-79

On pourrait continuer des heures…

Oui le mariage a changé, parce que les temps changent. Il se modernise, il se personnalise, il n’est plus systématiquement cet événement codifié à la dragée près !

On peut le déstructurer, le réinventer, se l’approprier. On peut (et on doit !) se marier comme on veut, parce que c’est un des plus beaux jours de la vie d’un couple, parce que ce jour coûte cher et parce que c’est la célébration de son amour pour l’autre.

Au placard les dragées, le tulle autour des chaises, l’arche de ballons et le riz à la mairie, et vive les petits cadeaux personnalisés, les repas en buffet, les bancs en bois et autres folles idées qui égratignent les codes !…

Vive le mariage libre, même si ça fait pas mariage !

crédits photos : 1.3.5 Benoit Guenot | 2. Lovely Pics | 4. Playtimes Wedding